Quels traitements pour soulager les hémorroïdes ?

Hémorroïdes est le terme employé pour désigner les varices qui se forment au niveau de l’anus et du rectum. Leur apparition est souvent le résultat d’une pression constante au niveau des veines se situant sur ces zones.

La grossesse, la sédentarité, une alimentation pauvre en fibres… constituent autant de facteurs pouvant causer des hémorroïdes. Elles peuvent alors être internes et se situer à l’intérieur même du rectum ou être externes et se développer sous la peau, entrainant alors une tuméfaction au niveau de l’anus.

Avant de vous indiquer les traitements pour soulager vos hémorroïdes, on vous montre d’abord les bons réflexes à avoir pour prévenir leur survenance.

La prévention des hémorroïdes

La prévention passe avant tout par une alimentation riche en fibres, car elle permet d’éviter la constipation qui constitue l’un des facteurs les plus courants dans la formation des hémorroïdes. A cela s’ajoutent également l’hydratation et le passage fréquent aux selles afin qu’elles ne deviennent pas dures au moment de la défécation.

De même, il faut éviter de faire trop souvent des efforts de poussée. Il n’est d’ailleurs pas conseillé de forcer l’évacuation des selles trop dures, mais au contraire de prendre des laxatifs et d’attendre qu’ils fassent effet.

La circulation sanguine au niveau de l’anus doit aussi être favorisée d’où l’importance des activités physiques et l’intérêt de faire du sport. La démarche vous fait aussi perdre du poids ce qui permet de réduire la pression sur la région anale du fait de la surcharge pondérale.

Le traitement des hémorroïdes

Les médicaments anti-hémorroïdes peuvent prendre diverses formes allant des pommades et des suppositoires jusqu’aux mousses et aux lubrifiants.

Les hémorroïdes externes, en plus de l’application de pommades destinées à résorber les douleurs, se traitent aussi au moyen de laxatifs destinés à faciliter l’évacuation des selles. Des antalgiques peuvent aussi être prescrits à ces occasions associés encore à des veinotoniques pour que la région anale puisse bénéficier d’une meilleure circulation sanguine.

Le médecin peut également pratiquer une petite incision au niveau des hémorroïdes afin que les caillots se libèrent et que les douleurs s’estompent.

Les lavements ne sont conseillés par les médecins que dans des cas exceptionnels.

Le traitement des hémorroïdes peut aussi se faire par voie orale et impliquer la prise d’anti-inflammatoires ou encore des antalgiques destinés à réguler la douleur auxquels on ajoutera encore des phlébotoniques pour une meilleure circulation veineuse.

La plupart des médicaments utilisés dans le traitement des hémorroïdes peuvent être acquis sans ordonnance chez le pharmacien. Il convient alors de les utiliser sur une période assez courte. Autrement, il est préférable de recourir à l’avis d’un médecin d’autant plus si l’on constate des saignements pendant la défécation.

Sinon, les crises d’hémorroïdes passagères peuvent se soigner en privilégiant une alimentation riche en fibres et en s’hydratant correctement.

Les traitements tels que la ligature élastique, la cryothérapie ou encore la photo-coagulation peuvent également être entrepris en cas d’hémorroïdes. Les cas extrêmes tels que les étranglements hémorroïdaires nécessitent une intervention chirurgicale.

Enfin, les hémorroïdes peuvent aussi se traiter naturellement grâce aux actifs présents dans le cyprès, l’hamamélis ou encore le marronnier d’inde.