choix

Combien coûte une fosse septique ?

Conçu pour évacuer les eaux usées de la maison, son principal rôle est de trier les matières solides des matières solides avec leur évacuation. Il est nécessaire d’effectuer la vidange de la fosse septique tout les 2 ans pour éviter que la fosse se remplisse. L’installation et l’entretien d’une fosse septique a un coût, et celui-ci est à la charge du propriétaire si l’assainissement individuel n’est pas relié à un assainissement collectif. Quels sont donc les frais à prévoir pour la mise en place d’une fosse septique ? Toutes les réponses ici !

Les différents types de fosse septique

L’installation d’une fosse septique est obligatoire et le prix de la pose sera à la charge de propriétaire, sauf si l’habitation est raccordée à un système d’assainissement collectif. Sachez qu’il y a deux types de fosse septique : la fosse septique en béton et la fosse septique en plastique ou en PVC.

– La fosse septique béton

Ce type de fosse septique est idéal pour les copropriétés, les entreprises et les hôtels, car la dimension de la cuve est évaluée selon le nombre d’utilisateurs de la fosse. De plus, il n’y a pas de cuve en plastique dépassant les 4 000 litres. Le béton apporte une importante stabilité à la fosse à cause de son poids. De ce fait, la cuve sera beaucoup plus résistante face au pression. Cependant, l’installation d’une fosse septique en béton n’est pas très recommandée sur certains types de terrains.

Les fosses en béton nécessitent également la mise en place d’un système de ventilation. Certains gaz comme le H2S pourraient dégrader progressivement la fosse. De plus, l’étanchéité de ce type de fosse septique n’est pas très fiable.

– La fosse septique plastique ou PVC

Les fosses septiques en plastique sont plutôt destinées aux petits volumes et pour les familles peu nombreuses. La capacité maximale du cuve est de 4 000 litres. Ce type de fosse est beaucoup plus léger, et ne nécessite en général que très peu de travaux à faire. Elle est beaucoup plus résistante face aux pressions, mais il ne faut jamais exclure les risques d’écrasement. Il est important de déterminer la nature du sol pour déterminer si elle est adaptée. Elle ne se dégrade pas facilement face à certains gaz comme le H2S. L’étanchéité est un critère important dans le choix de la cuve. Celles en plastiques répondent parfaitement à cette exigence. Malgré cela, l’entretien de la fosse est beaucoup plus onéreux que celle en béton.

Fosse septique : à chaque type de travaux, son prix

Le coût peut varier de chaque type de travaux à effectuer. En général, l’installation d’une fosse septique peut atteindre en moyenne 3 500€. Le prix de la pose d’une fosse à épandage peut grimper jusqu’à 5 000 € alors qu’il faut débourser jusqu’à 7 500€ pour l’installation d’une fosse à sable. Le prix de la vidange est évalué entre 150 à 300€. Si vous utiliser des filtres plantés, vous devez payer jusqu’à 4 000€ pour les toilettes sèches et 9 000€ pour les toilettes conventionnelles.

Les causes de la variation des prix d’une fosse septique

Le type d’assainissement influe sur le prix de la pose de la fosse. Le prix diffère entre une installation classique et une pose écologique. La situation graphique et la nature du terrain auront également un impact sur le prix. Les experts évalueront également l’accessibilité à votre habitation et la disposition de votre maison, afin de déterminer s’il y a assez de surface pour effectuer correctement le chantier. Le prix de l’installation peut également varier d’un prestataire à l’autre, qu’il est nécessaire de faire la comparaison pour minimiser les coûts.

Tous les systèmes de fosses septiques ne peuvent pas être installés chez vous. Il est important de recourir à un expert dans le domaine pour étudier la faisabilité du projet.

Si le terrain exige des travaux de terrassement, vous devez également inclure le prix de cette prestation dans le budget pour le projet. Il arrive également des travaux de réfection des évacuations ou la mise en place d’une pompe de relevage sont indispensables. Cela aura également des conséquences sur votre facture.

Les frais annexes

Un diagnostic d’assainissement est nécessaire avant le lancement du projet. Son prix est d’environ 150€, selon les cas, mais en moyenne, il est facturé à 85€. Il est possible de réaliser simultanément l’étude du sol avec le diagnostic d’assainissement pour minimiser les coûts. Vous devez donc prévoir 200 à 500€ pour l’étude du sol. Un contrôle est effectué tous les 10 ans et le coût peuvent grimper jusqu’à 650€, mais en règle générale, celui-ci est facturé à 150€.

Les aides financières pour la pose d’une fosse septique

L’agence Nationale de l’amélioration de l’Habitat propose des aides pour les personnes projetant d’installer une fosse septique. Pour en bénéficier, il faut s’adresser au Service Public d’Assainissement Non Collectif pour les démarches. Pour les systèmes écologiques, les prêts peuvent atteindre jusqu’à 10 000€ avec un taux quasiment nul.